Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Le Train Vietnamien

La Gare d Hanoi est d un ancien temps, les toilettes sont sales, les trains sont abîmés , seul la wifi nous montre qu on est bien au 21 eme siècle . Car tout cela ressemble bien aux trains des années 60 en France , on découvre vite que ce périple va être une sacré expérience.... Et encore on est en 1ère classe , il existe deux autres classes , celle où les gens ne peuvent que s assoir , les gens s y entassent comme un nid de frelon puis une autre classe ou il y a six lits superposés.

A vrai dire je ne sais pas comment on peux bouger la. Sur 4 mètres carrés , on met notre valise principale sous le lit couchette , le reste on le garde avec soi tant par crainte des vols que par obligation. En 1ère classe on a un peu de place pour bouger dans le lit, oui mais quand on se retrouve pas a 7 dedans c est tout autre chose mais ca j y viendrais un peu plus tard. Première vague d arrivée je commence par me retrouver avec une ado et sa mère , la mère avec son masque de protection, d ailleurs à ce sujet on m as appris que celui servait aussi aux Asiatiques a des fins esthétiques , ils ne souhaitent pas bronzer donc ils l utilisent... Apparaît ensuite dans notre hôtel grand luxe une famille de 4 , je me demande alors comment on va faire pour loger à 7 dans notre nid à poules . En fait je me rends compte que la mère me propose de changer de compartiment. A première vue ca me dérange pas , sauf qu en regardant son ticket , je me rends compte que je vais devoir faire Tarzan vu que c est une place en haut qui m attends si je dis oui.. Je lui explique gentiment que je l aurai fait volontiers mais vu ma situation , il était préférable que je reste a ma place, donc elle nous laisse son mari et un de ces deux enfants et part avec l autre....

Il est 19h , le voyage ne fait que commencer.... Et la musique retentit , l ado qui se trouve avec moi a décider entre temps de nous faire partager la sublime techno parade vietnamienne . Contrôle des titres de transport , je sens très vite que si je m absente trop longtemps , je risquais de retrouver dans mon lit une armada de Vietnamiens et que j allais me trouver un refuge rapidement. Donc je reste pépère peinard dans ma piaule , de temps en temps, mes compatriotes français viennent me voir en se marrant de ce spectacle plutôt drôle .... Difficile de lire quand on a le Justin Bieber locale a plein régime dans la tête... Les heures passent , la musique reste , les changements sont nombreux. 1h du mat désespérément lasse d entendre la nouvelle Maria Carey du coin chanter, je pars aux toilettes , c est le parcours du combattant, des gens dorment sur un tapis de fortune devant notre porte , d autres sont assis sur des tabourets, c est la que je me dits qu être une ballerine ça doit quand même être très pratique. En revenant à ma chambre, j ai l agréable surprise de ne plus rien entendre, Morphée m as pris enfin dans ses bras, crois je bêtement.

Sauf qu un quart d heure plus tard , un gardien inexplicablement demande à 4 passagers d inter changer leur place entre notre dortoir et un autre. Jusqu a 7 h du mat les va et vient, j arrive à dormir par cycle d une heure , pour bien finir les deux dernières heures , je suis gentiment convié à partager mon lit. Et oui on est 7 .... Grand moment de solitude.... Ouf on est a Hué après 14 h de route. Eh ben vous me croyez ou non, cette nuit la je m en souviendrai toute ma vie. Fin de la 3ème partie. Dans les 2 prochaines et dernière je pense à part peut être une autre dans quelques temps a froid , je vous parlerai des 2 villes du centre Danang et Hoi An et de mon expérience à vélo dans une court brève. Et pour finir je vous parlerai de la ville de Saigon et du Delta du Mékong et peut être un peu de la vie au Vietnam dans sa globalité...

Le Train Vietnamien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article