Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Sarajevo et ses contrastes .

Quand tu te décides à aller à Sarajevo , tu sais que ça fait 24 ans seulement que ce pays est indépendant , en mars 1992 . Tu t attends donc à quelque chose qui ressemble a L Ukraine ( j y étais en janvier 2012 ) , miné par leur passé et des difficultés à affronter l Avenir mais pour moi le choc est frontal et pourtant j en ai vu des choses. Dans certains côtés Sarajevo me fait penser a un pays du tiers monde, j y reviendrai un peu plus tard . Depuis l Avenir de l Ukraine s est encore assombrit . Petit état de 4 millions d habitants , la Bosnie est frontalier avec la Croatie , le Monténégro et la Serbie , 3 pays que j ai eu la chance de visiter en septembre 2011 pour les 2 premiers et en juin 2014 pour le 3ème . Vous vous en souvenez sans doute autant que moi de ce dernier. Quand tu vois Sarajevo et ces 3 pays , c est le jour et la nuit. Dans les 3 pays , on sent que malgré la guerre et son souvenir douloureux , les pays avancent . A Sarajevo , mon constat , je dis bien mon ( car chacun peux se faire sa propre opinion ) , j ai le sentiment que tout est bien plus compliqué , de cette ville ressort la tristesse , à part quelques maisons nichées dans les collines qui sont colorées , tout est d une nuance qui tourne au gris. Gris comme leur avenir. Sarajevo compte 300 milles habitants , la vie est à prix discount , 12 euros la nuit d hôtel à 7 km du centre ville mais très facile d accès en tram, un hot dog , 75 centimes , un coca 50 centimes , le tram , 90 centimes , le billet d avion Paris Sarajevo 200 euros. La misère est palpable partout , dans certains endroits , on retrouve des cabanons comme dans certains pays comme le Sénégal ou les commerçants vendent leur produit , dans le tram ou j ai été témoin d une scène marquante , une maman dans un état de saleté avancée essayait tant bien que mal de gérer ses 5 garçons dans un état d hygiène encore pire qu elle. Deux des garçons étaient le pantalon en bas du cul , la bite a l air . Le plus grand avec des dreadlocks mendiait dans le bus ( certaines personnes l engueulaient , d autres tournaient la tête de dépit ) , sa mère avec le dernier dans les bras l attrapa violemment et le tira par les cheveux . Scène surréaliste d une famille à l agonie. Que peut on faire face à tant de peine , essayer de montrer aucun signe extérieur de richesse est pour moi le premier point . Cette ville mérite pourtant d être visitée, son centre ville et sa vieille ville sont agréables à visiter , les monuments sont beaux , et je pense qu il faut développer le touriste dans ce pays pour l aider à se relever . C est aussi pour ça que je voyage , aider des peuples à se faire connaître et par le bouche à oreilles , favoriser la diversification des Voyages . Voyager c est bien , apprendre et comprendre c est mieux. Sarajevo est le cadre idéal pour se souvenir de ça. Vous m excuserez cet aparté sur mon voyage au Pérou mais certaines personnes m ont demandées un article sur Sarajevo et donc je m exécute .

Sarajevo et ses contrastes .
Sarajevo et ses contrastes .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

soso 02/03/2016 20:54

constat très intéressant et qui correspond à l'atmosphère qui se dégage de tes photos