Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Antisocial , riche et dépressif

On se croirait presque dans une chanson de Renaud (d ailleurs , sa dernière chanson Toujours debout me fait kiffer).

Eh ben non je ne suis pas dépressif (je l'ai connu en 2012, eh ben c est pas la joie , mais on n est pas la pour faire pleurer les ménagères de plus de 50 ans donc on va passer ) ni riche ( j'ai jamais dépassé les 5000 euros sur mon compte , en ce moment ca oscille entre -500 et 500 ) et antisocial ( c 'est qui qui est capable de parler à n importe qui , n importe ou tout en le tutoyant c 'est bibi) Donc le globe trotter, excusez moi de vous contredire , il se porte comme un charme. Il n'est ni la pour plaire ou être jalousé , mais il est la pour comprendre , apprendre et voir la différence de ses propres yeux pour essayer d inculquer des valeurs de partage , de don de soi , d altruisme , d'écoute. Allez comme dirait Renaud " Ces trous du cul peuvent continuer d'baver Moi sur mon p'tit chemin j'continue d'chanter " ( moi c 'est voyager) . Donc voila quoi , allez on est parti pour vous rendre poussière.

Antisocial

Le globe trotter serait antisocial (dites moi c'est une singerie du 1er avril ou c'est un philosophe de bac à sable qui a sorti une ineptie pareille), juste comme ça c 'est qui , qui rencontre le plus de monde (celui qui reste dans son coin , à toujours échanger avec les mêmes personnes sur les mêmes sujets ou celui qui discute de tout avec n'importe qui dans le but de s 'enrichir ) Vu que je vais entendre que beaucoup n'ont pas les moyens de voyager , pour parler à autrui , on à pas besoin de sortir de son quartier , on peux discuter avec un Sdf dans la rue ou avec son boulanger et c'est déjà ça de pris. Le voyageur serait donc antisocial , lui qui va à la rencontre de tributs éloignées ( Zoulous , Han , Massai ) , qui rencontre de nouvelles personnes en permanence ( que ce soit des Français ou des locaux ). Effectivement , on ressemble à un Sociopathe ou Psychopathe sorti de Shining.. Plus on à de l'expérience , plus on peut être en empathie avec autrui( après tout dépend de l'éducation que l'on à eu) . Un con qui voyage , si il veux rester con , le restera ( mais la on peux rien pour lui , a part peut être lui acheter un carambar , pour qu'il puisse rire aux blagues pas drôle ) . Je pense que le mythe du globe trotter antisocial vient sans doute du fait que les gens étroit d'esprit ( qui parle généralement de la longueur de leur quéquette ou bagnoles ) se sentent ridiculement honteux face à quelqu'un qui s"instruit ( j'évite de parler à un mec fan de Pigalle de mes voyages , il prendrait le Tadjikistan pour un groupe de Sextoy) car ils se sentent pas à leur place.

Vous l'avez compris , quand on essaye de s'enrichir humainement et culturellement , certains se sentent ridicule et donc pensent que c'est nous les antisocial ( je fais exprès de laisser antisocial , car si on est d accord , ça fait antisociaux au pluriel ) . Juste pour info , vaut mieux être instruit que le contraire. Car un mec instruit peux paraitre con mais un con aura du mal à passer pour un mec cultivé.

Riche

Celui qui pense qu'on est riche se trompe totalement ( oui je suis proprio d'un bien immobilier ) , on se fait de nombreux sacrifices , par exemple je vis dans 14 mètres 85 , je mange des pâtes à longueur de semaines . Comme je suis un mec sympa , je vais vous montrer comment j'arrive à mettre 600 euros de coté par mois en payant tout ( impots , appart , bouffe , internet , téléphone , dons a des ong , abo canal ) . Mais il faut avoir une hygiène de vie irréprochable si tu veux pouvoir mettre 7200 euros par an pour voyager. Je me dis que peut être en voyant ça certaines personnes se rendront compte qu'elles font des dépenses inutiles et qu'au lieu de geindre que les globe trotter sont fortunés , elles prendront conscience de tout les sacrifices qu'on fait et peut être en voyant comment on arrive à voyager, réaliseront leur bêtise . Si vous le voulez vraiment , je suis convaincu que vous pouvez le faire aussi. Seulement il faut vraiment le vouloir.

Salaire 1450 €

Frais mensuel 850€

Appart 500€

Impots 40€

Dons 20€

Canal , Bein , Canalsat 50€

Bouffe 100 €

Téléphone 20 €

Assurance 20€

Métro 30€

Banque 10€

Internet 40€

Électricité 20€

Dites moi , vous pensez vraiment encore , qu'un globe trotter est riche , je dois avoir le salaire le plus bas dans mon établissement des titulaires et plus bas que la plupart d 'entre vous mais cela ne m empêche en aucun cas de réaliser mes rêves. La question que je me pose c'est comment font ces gens qui ne s en sortent pas (quand t as des gosses , ca se comprends ) . Vivent 'ils dans la luxure ou le déni de sorties à tout va? Je le fais exprès de vous bousculer pour réveiller la conscience de certains.

Dépressif

Le globe trotter voyagerait car il fuirait son quotidien déplorable , triste et solitaire et donc une dépression chronique . Bon comment dire , quand tu vas voir le Machu Picchu , le Colorado , le Salar d Uyuni et autres merveilles du monde , le moins que l'on puisse dire ( a part si t'es complétement fou ou que tu ne sais pas apprécier les belles choses) c'est que tomber en dépression en voyant ca , c'est comme si tu tombais en dépression en voyant naitre ton 1er enfant. Surréaliste et impensable . Mais bon on fuirait quelque chose comme si pour savoir apprécier les belles choses de la vie et les petits plaisirs , on devrait être forcer de pas aimer quelque chose dans notre quotidien. Je crois qu'on peux aimer notre quotidien , nos amis et famille mais vouloir voir autre chose , s'ouvrir à quelque chose de plus humain , apprendre n'est pas en opposition avec notre quotidien . C'est sans doute un prolongement , un moyen de plus se faire bouffer par la routine ou l’égocentrisme d autrui , et d appliquer ce qui marche dans une autre culture. Pour moi le voyage n 'est pas un frein bien au contraire , il doit être une possibilité de s'enrichir et d'améliorer notre quotidien pour nous apporter la conscience du bien être et la chance d'avoir un toit , a manger et a boire et un travail.

On ne fuit rien ni sommes en dépression , on cherche juste un moyen d enraciner notre bonheur par le partage , l’apprentissage de nouvelles techniques pour son bien être intérieur , la connaissance et l'empathie.

Le voyageur est une âme en perpétuelle recherche de nouvelles curiosités, qui s'émerveille de petites choses qui le rende heureux.

Antisocial , riche et dépressif

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sandra Leclerc 20/08/2017 15:08

Magnifique! Je suis fan

manou 12/08/2017 23:17

c'est complètement çà Dim, très intéressant ton article, entre deux voyages, pourquoi tu ne nous fait pas d'autres belles pages, et des "reliées" aussi !!!!!!!!
bonne route Dim,
bravo

Bat'Karé974 26/02/2017 01:58

tellement vrais ! de notre coté ,on a basculé dans le voyage a plein temps et pas près d'arrêter

François 24/02/2017 21:10

Article très intéressant et véridique, ayant jamais voyagé seul et étant dans le projet de partir d'ici peu pendant un an, ton article m'a fait réfléchir et même donné le sourire. Vivement que je parte ! Merci :)