Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Au Lac Son Koul

Aujourd'hui on quitte Tach Rabat apres 24 heures , je pars de ce lieu magnifique en m y promettant d y retourner . On pars direction Naryn , une des plus grandes villes de la région . Environ 50 mille habitants . La ville en elle même n a aucun intérêt , mis à part le marchè qui est fait en une demi heure . Pour vous dire , dans toute la ville , je n ai pris que 2 photos.

Le seul avantage d etre dans cette ville est de pouvoir dormir dans un hotel , d avoir une douche et un bon lit pour récupérer des jours précédents . La sieste est une vertue bienfaitrice surtout surtout quand il n y a rien a faire d autre.

Le lendemain , je vous rassure , la journée sera bien plus passionnante que la veille . Comme quoi le luxe n est pas synonyme , de bonheur et la misère , de tristesse . Et oui on retourne dans nos yourtes . On commence par visiter la mosquée de la ville de Naryn , tres belle mosquée d ailleurs .

Avant d arriver au Lac Son Koul qui se trouve à environ 3000 mètres d altitude , on franchit le col de Moldo Ashuu a 3346 metres . Ça caille sec et la polaire est plutot la bienvenue . Ca promet des nuits encore plus froide que à Tach Rabat . Plus on s approche du lac plus les paysages sont grandioses , de nombreux troupeaux de chevaux nous accompagnent ainsi que ceux de moutons . Chaque espèce serait au nombre de 3000 environ aux alentours .

Le lac est la , lui qui a une surface de 275 km2 et une profondeur de 15 mètres . Les campements de yourtes se rapprochent . Il y a en environ 300 uniquement en saison estivale ce qui permet à un peu plus de 1000 personnes de pouvoir travailler.

Pendant que mes camarades s installent , je pars faire une première balade seul aux abords du lac . Tout d abord je commence par un cheval qui est attaché à quelques dizaines de metres du camp ( j apprendrai plus tard que le cheval égorgé Ç était lui , j ai été un des derniers à le voir vivant , vu qu a mon retour , on lui avait déjà coupé la tête ). Puis je me dirige un peu plus loin vers un troupeau de moutons qui se ravitaillent tout près du lac . Un cavalier virevolte entre les moutons , il surveille donc ses ouailles . Mes camarades me rejoignent alors , on continue notre route vers le lac , vaut mieux avoir de bonnes chaussures . Le chemin est périlleux , je me fais aider car l herbe est boueuse et en tant que grand spécialiste des gamelles , je ne suis pas à l abri d une nouvelle note artistique .

A notre retour , le vent s est levé , il est temps de revêtir une couche supplémentaire , dans les yourtes on trouve des habits traditionnels qui nous permettent de nous réchauffer un peu . J ai meme mis le chapeau traditionnel à base de feutre et il tient bien chaud ( je n ai pas pris ma chapka Russe avec moi ). N étant pas arrives les premiers , par contre , les autres zigotos ont pris le plus gros des couvertures . Ce soir on a interet soit a bien picoler de la vodka ( avec 5 verres cul sec , j ai choisi cette solution ) ou espérer que le chauffage à base de bouse de vache séchée tienne le coup . Autre solution dormir tout habille . La nuit à été particulierement difficile pour ma part , j ai été frigorifié .

Demain sera une meilleure nuit en tout cas je l espère .

Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul
Au Lac Son Koul

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article