Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène.

Bruges, la Venise du Nord

Pour la 3eme année consécutive , après se perdre dans un petit village de montagne en Slovénie sous moins 15 degrés pour le jour de l 'an 2015 , me rendre au Pays de Galles dans une auberge de jeunesse avec une amie d'enfance pour le jour de l'an 2016, me voila avec cette même amie parti pour une nouvelle aventure . Destination Bruges puis Amsterdam.

Pour cette nouvelle aventure , nous avons décidé de nous rendre en voiture pour ces 2 destinations. Afin de faire un maximum d'économies et d'ajuster au mieux nos finances , nous avons d'un commun accord décidé de faire une annonce sur Blablacar , l'application qui sert aux conducteurs ainsi qu'aux voyageurs , pour le conducteur celui lui permet de diviser le budget essence et péages, pour le voyageur , il trouve une occasion en or pour trouver une solution discount. Un Paris Amsterdam coute environ 33 euros environ vu qu'en revenant on à pris un passager entre Amsterdam et Bruxelles 14 euros , Bruxelles Valenciennes 6 euros , Valenciennes Paris 13 euros. Pour nous l'affaire est encore plus belle car un aller retour Paris Amsterdam nous coute 20 euros essence et péages inclus. Autant vous dire qu'a ce prix la n'importe qui peux voyager. En 5h30 environ . Et encore entre Bruges et Amsterdam à l'aller , on avait personne avec nous sinon presque la totalité des frais engagés auraient été remboursés.

9h05 , mon amie arrive , on doit récupérer un premier couple dans une ville voisine de Maisons Alfort , ville ou j'habite. Il est tôt , et ca se sent , en plus nos chers voyageurs ont plutot l'air endormi et pas très causant au demeurant. Direction Lille , par l'autoroute , le brouillard est épais , la conduite difficile , il semblerait même qu'on oscille entre neige et neige de pollution . A Lille , on dépose nos premiers compagnons de route , un autre couple rentre dans la voiture , l'ambiance change totalement . Le jeune homme est un bon vivant prof d'Anglais qui se rends avec sa compagne chez des amis américains à Bruges . Il semble que ce soit quelqu'un d"ouvert et intéressent. Sa compagne est plus réservée.

12h environ , on appercoit Bruges , ville que j'ai visité une première fois en 1999 avec mes grands parents paternels , c'est une ville moyenne d'un peu plus de 100 mille habitants. Elle se trouve en Flandres. Autant Bruges est majestueuse , autant l'hotel Ibis est pourave . Il se trouve juste à coté de la gare , au dessus d'un parking . La vue sur la gare est chouette , la chambre quant à elle c'est caustique . Un seul lit , vu que mon amie ca fait 28 ans qu'on se connait , cela nous pose aucun problème de dormir dans le meme lit , par contre la douche dans le salon , la c'est très fort . Celui qui veux faire l'Amour dans cet hotel , bon courage à lui , entre les murs dotés d'antenne parabolique , c'est à dire construit pour qu'on entende tout et la proximité , bonjour l'ambiance. 90 Euros , la nuit , c'est une arnaque pour ce remixe de Formule 1 en France.

Se perdre à Bruges , c'est assez compliqué vu que le centre ville est assez petit , par contre elle garde tout son romantisme tant par ses canaux qui bordent le centre ville , que par la possibilité de découvrir la ville en calèche ou à vélo. D'ailleurs juste à coté de l'Ibis se trouve un grand parc â vélo . Après avoir avalé une pizza proche de l hôtel , nous nous dirigeons vers le centre de Bruges qui se trouve â environ 15 minutes . Tout de suite , je suis sous le charme , les maisons sont belles , les rues pavées . Puis au loin , se dévoile un beffroi , tour en bois datant du 13 eme siècle et mesurant 83 mètres . Au bout de la route , à l approche du beffroi , on tourne à droite , on à une vue panoramique sur le beffroi , un chat s amuse dans les herbes haute . On prends quelques photos puis on s éloigne , pour arriver sur la grande place . La place est blindée , des calèches sillonnent la route afin de séduire les touristes . Au fond à gauche, à l autre bout de la place , de nombreuses maisons multicolores apportent une grande beauté , la nuit tombante permet de jouer avec la lumière . On se dirige ensuite vers le Burg , le cœur historique de la ville ou la première forteresse à été construite pour défendre la Flandre contre les invasions normandes . On y trouve notamment l Hôtel de Ville crée en forme gothique puis on visite La Chapelle Sainte Basile qui est de style romane , pour s y rendre , on prends des escaliers afin D arriver dans la pièce principale . On doit enlever le bonnet pour entrer , le site est plutôt beau , l effervescence palpable , on doit slalomer pour se frayer un chemin vers le cœur de La Chapelle . Un prêtre est sur le presbytère . On redescend , notre but maintenant que la nuit tombe est d ordre culinaire .

En effet Bruges est connue au moins pour au moins 3 choses , son chocolat ( il y a des boutiques à chaque coin de rue ) , les gaufres ( une boutique retient mon intention entre la grande place et le Burg , vu la queue qu il y a , Ca doit être une bonne adresse) et la bière ( il y a même un musée ) . Autant vous dire que niveau calories , si tu cumules les 3 , bonjour les kilos sur la balance , à ton retour.  

Bruges , la nuit est encore plus belle , les lumières ainsi que les canaux permettent de donner une nouvelle vision à la Ville , bien plus intimiste , le marché de la ville n est pas aussi fréquenté qu il devrait , Berlin doit être encore dans les têtes . Mais il faut continuer à vivre et à avancer , les terroristes ne m auront pas , la peur n est pas une option mais un moyen de pression qu on ces barbares pour nous pourrir la vie . Vivre et sourire est le plus grand pied de nez qu on peux leur faire . 

Bruges est pour moi une destination incontournable en Belgique tant pour sa beauté , que ses mets culinaire . 

Bruges, la Venise du Nord
Bruges, la Venise du Nord
Bruges, la Venise du Nord
Bruges, la Venise du Nord
Bruges, la Venise du Nord

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article