Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène.

Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili

Je suis un parc national, je suis Chilien, j’aime la nature et le calme, mon nom fait référence aux quatre pics granitiques que j’abrite… Qui suis-je ? Le Parc national Torres del Paine bien entendu ! Un grand classique des amateurs de la grimpette, nous partons à sa découverte avec l’agence de voyage franco-chilienne Chile Excepción.

Un peu d’histoire-géo

Vous voyez le Chili ? Mais si, ce pays d’Amérique du Sud tout en longueur coincé entre l’Argentine et l’Océan Pacifique. Maintenant regardez tout au sud du pays, dans la XIIe région du pays très exactement, entre la Cordillère des Andes et la steppe de la Patagonie, et vous trouverez le fameux parc national Torres del Paine. Avec une superficie de 181 414 hectares ce parc renferme une biodiversité incroyable, qui lui a permis de décrocher en 1978 le titre de réserve de biosphère par l’UNESCO. Pumas, guanacos, huemuls, condors ou encore flamants croisent régulièrement la route des randonneurs.

L’arrivée des premiers colons dans le Parc n’est pas si lointaine puisqu’elle remonte à la fin du XIXe siècle. Ils se sont établis et ont monté des estancias d’élevage de moutons dont quelques-unes fonctionnent encore aujourd’hui. Cependant avec la protection du parc et la montée du tourisme, la plupart se sont reconverties dans l’hébergement.

Où crapahuter dans le parc ?

De nombreux chemins sont balisés dans le parc, nous en avons choisi quelques-uns à vous présenter :

Circuit Lagune Verde (une demi-journée minimum) : départ du Mirador del Paine, accessible en voiture, pour une balade le long des berges du lac. Les plus motivés peuvent grimper jusqu’au sommet de la Sierra del Toro, à 804 m d’altitude. Les paysages changeants au cours de la randonnée et l’eau cristalline du lac ne peuvent que vous enchanter !

Circuit au pied des Torres del Paine (une journée minimum) : on part du poste des gardes de Laguna Amarga pour se rendre jusqu’à l’estancia Cerro Paine en voiture. Deux heures de randonnée vous mènent au campement Chileno, et deux heures supplémentaires au pied des tours. Ce trekking permet d’admirer au plus près l’attraction principale du parc.

Circuit W (76 km, 4 à 5 jours) : ce circuit est connu dans le monde entier, et pour cause ! Richesse de la faune et de la flore, montagnes plus fascinantes les unes que les autres et lagunes aux couleurs insensées : autant d’excellentes raisons de réaliser ce trek. Les incontournables du parcours sont les Torres del Paine bien sûr, mais aussi la vallée Francés et l’imposant glacier Grey. Vous aurez également l’occasion d’admirer les trois sommets des Cuernos del Paine. D’ailleurs savez-vous pourquoi ces trois sommets sont bicolores (clairs au centre et plus foncés à la base et au sommet) ? Cela est dû à la géomorphologie du Paine. Tandis que la partie centrale est composée de granit, la base et le sommet de ces montagnes sont faits de sédiments.

Circuit Paine (150 km, 7 à 10 jours) : ce trek s’adresse aux plus expérimentés des randonneurs qui veulent prendre le temps de se perdre dans les endroits les plus reculés du parc. En effet il s’inscrit dans la continuité du circuit W et permet de faire une large boucle en contournant le massif montagneux et en passant plus au nord par les Lagunas Paine et Dickinson.

J’emporte quoi avec moi ?

De bonnes chaussures, hautes si vous prévoyez de faire le circuit Paine sinon des chaussures basses suffiront. On vous conseille de prendre des guêtres ou des chaussettes bien épaisses pour garder vos petits petons au sec.

Des vêtements chauds et imperméables. Trois couches ne seront pas de trop pour affronter le vent et le froid qui sévissent dans le parc. Et pensez à emporter une tenue pour dormir.

Des bâtons de rando. Et oui, avec le vent qui souffle, il ne faudrait pas qu’on s’envole. D’autant plus si vous portez un sac lourd, cela allègera la charge sur vos jambes.

De la bonne humeur ! Vous allez découvrir une des plus belles régions d’Amérique du Sud, vous allez être époustouflés, en avoir le souffle coupé ; quelle chance !

Après l’effort, le réconfort

Fourbu mais ravi de votre trekking au sein du mythique parc de Torres del Paine, vous méritez bien un peu de repos. Pour cela rien de mieux qu’un séjour de quelques jours dans un des hôtels de charme du parc. On vous recommande le luxueux Patagonia Camp situé au bord du lac Toro et face au massif du Paine, l’estancia Cerro Guido pour découvrir les traditions et le style de vie des gauchos de Patagonie, ou encore l’hôtel Lago Grey qui se distingue par son emplacement d’exception entre montagnes, forêts et glaciers. Calme, luxe et volupté sont les maîtres mots de ces trois établissements. Avouez, ça fait rêver !

Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili
Torres del Paine , haut lieu du trekking au Chili

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article