Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène.

Saragosse, la festive

Samedi matin, 6h il est l'heure pour moi de repartir en vadrouille, dans un pays que je connais particulièrement bien vu qu'il s'agit de l'Espagne . En effet je suis originaire d'une ville des Landes Biscarrosse , qui se trouve à 2h de route environ de la frontière espagnole et Irun. Pendant de longues années j'ai fais de multiples aller retour pour acheter alcool et cigarettes avec mes parents mais également visiter San Sebastien, Barcelone, Alicatante ou meme Bilbao.

Aujourd'hui je retourne en enfance voir une de mes plus vieilles amies Elodie que je connais depuis 28 ans. Elle est expatriée à Saragosse, en Aragon. Voila une bonne raison pour moi de visiter une nouvelle ville, même si pour moi l'essentiel est ailleurs, profiter au mieux de mon amie que je n'ai pas vu depuis au moins 5 ans. Je dois me rendre à Beauvais prendre l'avion . Qui dit Beauvais dit Ryanair qui me répulse toujours autant pour prendre les clients pour des pigeons. Ne surtout pas oublier d'imprimer son billet à l'avance sinon vous devrez vous démunir de 45 euros. Pour vous rendre à Beauvais de Paris, vous pouvez prendre le bus à Porte Maillot ligne 1 du métro . Il vous en coutera 17 euros l'aller.

Après un trajet d'une heure et demi environ , j'arrive à Saragosse, je me rends compte très vite compte que la polaire, le pull et le manteau ne seront pas très utile ici. Le soleil et la chaleur sont au rendez vous comme Elodie. Quel plaisir de la revoir...

Après s'être restaurer rapidement à son appart, nous voila parti en bus pour visiter le centre de Saragosse. Nous nous arrêtons devant une obélisque qui se trouve à quelques rues de notre première visite, le palais de Aljaferia. Il ressemble au parfait chateau qu'on s'imagine du Moyen Age . Il est entouré de fossés, douves . Le palais est juste magnifique , on doit traverser ce qui à l'époque devait être un pont levis qui protéger l'entrée. Le samedi est le jour des communions et des mariages donc le palais est pour l'instant fermé. Il a sans doute été loué pour des séances photos. On à donc une demi heure à combler, on se rends donc voir l'Ebre. D'une longueur de 928 kilomètres, il est le plus imposant des fleuves espagnoles. La vue est magnifique , un sportif s'adonne même à quelques pompes. Je m'excuse grandement mais je ne le suivrai pas dans ce choc de testostérone.

On retourne ensuite voir le palais . Le prix est très raisonnable . Il a été construit au 6eme siècle . Il est le seul édifice conservé de l'architecture islamique . Pourtant de l'extérieur, il ressemble plus à un art européeen, de style Renaissance . Cependant l'intérieur démontre le contraire . Il a été le lieu de résidence entre le 11 eme et 12 eme siècle des taifa de Saragosse , état indépendant musulman .

Pendant plus d'une heure on apprécie de se balader entre le salon doré , ou le patio de Sainte Isabelle notamment.

A la fin de notre visite et après avoir sué un max , on part direction la plaza del Pilar , centre emblématique de la ville de Saragosse. Mais avant ca un remontant s'impose. Une bonne glace. Il est aussi temps de se reposer.

Arrivé sur la Plaza del Pilar, une foule compacte est au rendez vous, les touristes se pressent , notamment devant  la Basalique de Nuestra Senora del Pilar ou de nombreux pélerins se rendent pour allumer des bougies. L'architecture à l'intérieur est magnifique, il est normalement interdit de prendre des photos à l'intérieur mais de nombreuses personnes bravent l'interdiction. On peux également apercevoir la Cathédrale Saint Sauveur

On se rends ensuite sur le pont de Pierre , le soleil est couchant et la vue est grandiose . Deux lions nous accueillent . Il à été construit au 15eme siècle et fut le premier pont construit à Saragosse. La vue sur la Basalique de Nuestra Senora del Pilar est fabuleuse entre la basilique qui se reflete dans l'eau , le coucher du soleil . Grand moment.

C'est pas qu'on est pas beaucoup mangé depuis mon arrivée à Saragosse , mais qui dit 20h , dit tapas et bière. Qui tapas et bière dit ambiance festive. Qui dit ambiance festive dit Espagnols bourrés. On va donc dans un quartier animé de la ville, je goute à des tapas à la morue ainsi qu'a la biére locale. Pendant ce temps la Elodie se fait aborder par un couple d'Espagnols qui viennent de sortir de communion. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont pas sobre, mais perso, ils m'ont fait beaucoup rire car ils ont tenté de parler Français et même de prononcer avec succès mon prénom.

Après les avoir gentiment remercier, nous nous éclipsons continuer notre tournée des bars et nous tombons sur une ancienne collègue d'Elodie. Une bonne raison de continuer les coutumes locales . Une deuxième bière s'impose. Une journée fort sympathique s'achève. La chaleur humaine et ce décor de cartes postale m'ont séduit.

Demain est un autre jour, un nouvel objectif en vue, le Monasterio del Piedra.

 

 

Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive
Saragosse, la festive

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angeline 14/05/2017 14:19

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)