Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Istanbul by night

A mon retour des Seychelles en avril, j'avais 12 heures à passer à l'aéroport d'Istanbul. Autant vous dire que la journée s'annonçait particulièrement longue. Mais en fait non . Car ayant fait des économies aux Seychelles et à Prague quelques jours avant, je pris la décision d'aller me promener dans Istanbul . J'ai donc vérifié des Seychelles si je pouvais sortir de l'aéroport même en transit . C'est en effet possible. Ouf , l'aéroport d'Istanbul je le connais particulièrement bien vu que c'est ma 4eme escale en moins d'un an en Turquie ( pour aller en Inde, Kirghizistan, Bosnie et donc Seychelles). Je sors avec joie de ce logement saisonnier que je trouve sympathique mais un peu trop inconfortable pour y dormir.

Première chose que je fais après avoir franchi la police aux frontières, je retire de l'argent local. J'ai une petite idée en tête . J'ai un peu de temps devant moi , j'ai en gros 8 heures pour faire ce que je souhaite. Soit je prends un taxi qui me mène au centre ville et je rentre en métro sur l'aéroport, solution moins couteuse et qui me permettrait de faire 8 heures sur place mais elle à le désavantage d'être lâché en pleine nature en pleine nuit . Mais bon rien d'insurmontable surtout que je connais plutôt bien Istanbul étant parti à Istanbul en 2008. C'est plus niveau fatigue ou je suis limite. C'est pour ça que je vais choisir l'option 2.

Un Taxi en Turquie ce n'est pas donné, même si les attentats ont réduit considérablement le tourisme ces dernières années. Je réussi à négocier avec le chauffeur, 50 euros pour 2h30 de visite de nuit dans Istanbul mais au moins je peux apprécier qu'Istanbul est bien vivant la nuit, apprécier Sainte Sophie ou la mosquée bleue sans un chat est sacrément agréable même si la magie des lieux en perds un peu de son charme vu que la beauté des lieux est liée à ses couleurs . Il reste cependant une impression de bien être et de plaisir fou devant cette ville que je continue d'admirer 9 ans après ma première visite.

Le best of de mon escapade dans le centre ville reste quand même et de loin de manger local à 3h30 du matin . Vu que je viens de perdre 22 kilos ces derniers mois, je n'ai aucun scrupule à me faire un petit plaisir gustatif. Un régal absolu , que çà soit les brochettes de viande ou les légumes qui sont très frais. En plus je partage avec le chauffeur que j'invite, un très bon moment de partage. La vie, la vraie.

Istanbul by night
Istanbul by night
Istanbul by night
Istanbul by night
Istanbul by night
Istanbul by night

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article