Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Dim le Routard

Dim le Routard

Hémiplégique et Globe Trotter , c est possible , allez viens je t'emmène aux pays des Merveilles.

Interwiew Gay Voyageur

Interwiew réalisé par mes soins : Danny Kronstrom nous présente le site GayVoyageur , lieu de partage pour rencontre Gay .

Parle-nous un peu de toi ? Que fais-tu? Quel est ton 1 er souvenir de voyage ?

J'ai 35 ans. Selon TripAdvisor, j'ai visité 11% de notre terre. C'est peut-être beaucoup pour certain... mais peu à mes yeux. J'aime tout voir, tout sentir, tout goûter et parler davantage aux gens afin de mieux comprendre. J'ai une soif de voyager et d'apprendre. Voyager est un besoin que j'ai dans le sang depuis un peu moins de 20 ans. Je souhaite profondément avoir cette chance encore et encore!

Quel a été le déclencheur dans ta vie personnelle pour voyager ?

À 19 ans, j'ai décidé de faire mon premier voyage solo. Sans ça, je n'aurais jamais eu la piqure de voyage. J'en remercie sincèrement la vie de m'avoir poussé à le faire. Sans ce premier voyage, ne n'aurais pas eu la chance de rencontre des gens partout à travers le monde pour partager de nos expériences de vie. Le voyage est aujourd'hui un moteur pour grandir et d'évoluer. De mieux comprendre les enjeux de notre société. Je suis sincèrement reconnaissance de cette chance que j'ai eue dans ma vie et d'être en santé. Alors, je dois en profiter maintenant et non demain!

Quand t es tu rendu compte que t etais homosexuel ? L as tu assumer tout de suite ?

J'avais environ 14 ou 15 ans. J'étais bien jeune. Je savais que l'homosexualité n'était pas une maladie ou bien un problème. Je le voulais comme un atout. Une carte. Une chance. Pourquoi? Car je sais très bien que ma différence peut attirer les gens à me connaître (ou d'autres à s'éloigner). Alors, c'est une bonne chose pour faire du ménage dans sa vie. Mon orientation n'a jamais été un problème à ce que je sache. Peut-être parce que je m'assume et je reste moi-même!

Quel regard portait votre famille sur le sujet ?

Pour eux, l'important, c'est que je sois heureux. Pour moi, je me sens vivant en voyageant et en découvrant d'autres cultures différentes de la mienne. Une famille ne peut pas être contre le fait que leur fils soit heureux! Aujourd'hui, ils voient le succès que porte le Gay Voyageur et l'impact que cela à sur des milliers de voyageurs homosexuels dans le monde.

Ên voyageant êtes vous rendu compte que c était plus compliquer pour vous ?

Pas obligatoirement! Bien entendu, je ne me mettrai pas à risque en prenant une destination qui pourrait mettre ma vie en danger. Il est important à dire que le risque est partout, même pour les hétérosexuels.

Quels conseils donnerez-vous à une personne homosexuelle pour vivre mieux ?

D'accepter d'être soi-même. Il ne sert à rien de vouloir être quelqu'un d'autre. C'est une bataille impossible à gagner. S'entourer de bonnes personnes qui nous acceptent et de vivre notre vie comme on le souhaite la vivre. Nous sommes maîtres de notre destin. Après tout... nous avons qu'une vie à vivre. Il faut la vivre maintenant!

Comment vous ait venu cette idee de site ?

Il y a un manque important en matière de guide touristique francophone pour les touristes homosexuels et les professionnels. Il existe d'autres guides sur internet, toutefois, ils ne donnent souvent qu'une ou deux destinations bien ciblées. Le Gay Voyageur se veut un endroit rassembleur pour les voyageurs afin d'obtenir le plus d'informations sur les destinations conseillées par notre équipe!

Avez-vous mis longtemps à le développer ?

Oui. Beaucoup de travail et beaucoup de temps. J'ai à coeur le projet du Gay Voyageur car je crois sincèrement qu'il aide les touristes homosexuels à connaître les meilleurs guides gay d'ici et d'ailleurs. Comme pour nous amis hétérosexuels, les touristes gay souhaitent en apprendre plus sur leur prochaine destination choisie. Le Gay Voyageur est alors disponible pour eux afin que leur voyage soit un succès.

Quels conseils donneriez-vous a des blogueurs amateurs pour réussir ?

Premièrement, il faut avoir une passion dans son domaine. Beaucoup de gens peuvent créer un blogue. Ce n'est pas l'étape la plus difficile. Le défi est d'entretenir son site et d'avoir une patience. Le succès ne passe initialement pas un contenu de qualité. Naturellement, le blogue deviendra un succès dans un secteur donné.

Comment faites-vous pour répertorier toutes les adresses friendly gay ? Les vérifiez-vous vous meme ? Avez-vous d’autres coopérateurs ?

Un peu tout ça pour tout dire! Nous prenons le temps de faire le reférencement web des adresses selon plusieurs critères. Nous avons des collaborateurs pour certains guides touristiques qui nous informent des changements. Nous avons aussi des partenaires comme My Gay Pride qui nous aident pour des secteurs spécieux sur milieu touristique LGBT. Nous prenons aussi contact individuellement avec les établissements pour faire connaître le projet du Gay Voyageur. Finalement, les voyageurs nous aident aussi à nous donner les bons plans à découvrir. Sans eux, les guides ne seraient pas aussi intéressantes!

Quelles sont les destinations les plus accessibles et celles qui sont le moins

Bien entendu, les pays occidentaux sont souvent plus ouverts aux touristes homosexuels. Le Canada, la France, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Allemagne ou encore les Pays-Bas sont des pays « classique ». Sinon, il existe des destinations à découvrir et très ouvert comme la Thaïlande ou encore le Cambodge. À l'inverse, les pays du Moyen-Orient et certains pays africains sont à haut risque pour les homosexuels. Être gay est « une raison » d'emprisonnement. Alors, ces destinations homophobes ne sont pas conseiller par le Gay Voyageur.

Parlez-nous de votre meilleur souvenir friendly gay et celui qui a été le plus gênant ?

Comme je suis Québécois, je me souviendrai toujours de ma première soirée dans le Marais à Paris. Ici au Québec, le terme « PD » veut dire pédophile. Alors un homosexuel me dire « allo le PD ». Comme je n'ai pas la langue dans ma poche, j'ai répliqué de manière virulente pour savoir que le terme n'est pas égal aux nôtres. Heureusement!

Pour finir parlez-nous du plus bel endroit que vous aillez visité ?

J'aime beaucoup l'Asie. J'aime la culture. J'aime les gens. J'aime la nourriture et bien plus. Pour moi, c'est un dépaysement assuré à chaque fois que j'arrive dans l'un de ces pays. À chaque fois je tombe en amour avec un nouveau pays. L'appel aux sens et à la découverte est important pour moi et l'Asie m'offre tout ça! Il est facile d'y voyage et de s'y perdre (sans le sens positif).

Partager cette page

Repost 0